Vania Zouravliov

vania

Entre japonisme, folklore russes, culture pop, dark fantasy et Art nouveau, le travail de Vania Zouravliov puise dans d’improbables influences pour révéler une oeuvre complexe parfaitement maîtrisée et pleine de symbolisme.

web culture

Fils d’un professeur de dessin, Vania Zouravliov (Ivan Zhuravlev) est né en Russie. Dessinateur brillant, il expose ses premières oeuvres à l’âge de 13 ans. Après avoir terminé ses études à l’Edinburgh College of Art en 2000, il déménage à Londres, où il vit désormais.
Son travail luxuriant est exposé dans les galeries du monde entier. En outre, il a publié un grand nombre d’illustrations pour le compte de magazines, publicité, ainsi que divers romans et bandes dessinées érotiques. Aussi bien provocant que sensible, le travail de Vania Zouravliov rappelle celui des d’Aubrey V. Beardsley ou de Léon Bakst, en passant par l’influence plus récente du dessinateur d’estampesTakata Yamamoto.
Difficile de classifier cet artiste tant sa source inspiration est vaste. Une richesse d’influences fertile qui donne naissance à une imagerie mystique où se mêlent innocence, décadence sexy et spectres obscurs. Actuellement, il expose essentiellement dans des galeries d’art londoniennes et a déjà réalisé les pochettes d’albums de Matt Elliott (illustration des 7 vinyles et livret CD) ainsi que la pochette de l’album « The information » de Beck.

Agnieszka Wrońska
web culture

web culture

web culture

web culture

web culture

Vania Zouravliov

Laisser un commentaire