Romain Lenancker

Web-Culture Romain Lenancker

Laissez parler les p’tits papiers, à l’occasion, papier chiffon, puissent-ils un soir, papier buvard, vous consoler… les paroles de Régine auraient pu faire une bonne présentation du travail de Romain, jeune directeur artistique Lyonnais. Technique dérivée du Polonais « Wycinanki » ou de l’allemand « Scherenschnitte » le papier de couleur vive est découpé puis collé dans de nouvelles formes géométriques ou plus abstraites. De bien jolis noms qui s’apparentent aux paroles de comptines pour enfants. Mais pas besoin de beaucoup de mots pour s’envoler au pays du Capitaine Crochet où les structures légères y lévitent dans la lumière.

Quel est ton parcours ?

Petit, je ne sors pas d’une grande école, des beaux arts non plus, j’ai juste appris le graphisme dans une école deux ans (sur Annecy 74) avec des professeurs super qui ont fait naitre en moi une réelle passion du graphisme. Mais j’ai beaucoup travaillé tout seul. C’est surtout mes recherches personnelles qui ont fait naitre ce que je suis maintenant en 2009 sur Lyon.

Web-Culture Romain Lenancker

Web-Culture Romain Lenancker

Par quel biais passes tu de la 2D à la 3D et vis et versa ? Les outils numériques sont ils aussi important que le papier et les ciseaux ?

En fait ce qu’il me plait c‘est d’installer une atmosphère une scénographie, je suis tombé dans le papier, mais je ne vais pas m’arrêter la. Il y a encore beaucoup de choses à explorer. Puis mon parti prit c‘est un peu « tout ce qui peu être fait à la main, faisons le manuellement même si c‘est plus long que des copier-coller sur Photoshop, le résultat ne sera jamais le même. »
C’est deux choses complètement différentes, il faut (je pense) utiliser autant l’informatique que le tactile.

Web-Culture Romain Lenancker

Web-Culture Romain Lenancker

Comment as-tu rencontré le photographe Sébastien Bocos, comment se passe votre collaboration ?

Par hasard, nous avons essayé de travailler sur un premier projet (mobile/motif) puis depuis nous continuons régulièrement, notre collaboration se passe extrêmement bien, il comprend les images que je souhaite avoir. Ce qui n’est pas évident. Et il est très bon ! Il faut aller jeter un coup d’œil sur son flickr :

www.flickr.com/photos/sebastienbocos.

Web-Culture Romain Lenancker

Web-Culture Romain Lenancker

Aujourd’hui tu es Directeur Artistique freelance sur Lyon pour des agences de communications, jusqu’où peux-tu imposer ton univers ?

Mon univers ne trouve pas encore sa place en agence, je travaille uniquement pour du graphisme trad. (logo, charte, édition…). Je pense qu’il faut miser européen, c’est quand même un travail particulier, pas vraiment « vendable ».

Web-Culture Romain Lenancker

Peter Pan, Bonjour les requins pour le fond, couleur, géométrie minimaliste pour la forme, sans vouloir démystifier tes créations, mais Romain que proposes-tu au « regardeur » de découvrir ?

Dure à définir. J’aime les processus d’expérimentation et de découverte.
A travers un travail de papier et de matières, toujours en constante évolution, je veux créer des ambiances uniques.
Ma création n’est pas le produit fini. La façon dont elle est éclairée et composée peut faire une illustration 3d ou la détruire.
J’espère apporter de la subtilité et surtout de l’espace pour respirer et penser dans mes créations. C’est ça le plus important dans ma démarche. Ne pas cloîtrer le « regardeur ».

Web-Culture Romain Lenancker

Web-Culture Romain Lenancker

Pour les installations dans la nature je n’irai pas jusqu’à parler de land art, mais quelle place prend l’environnement dans tes installations, est-il un support ou une source d’inspiration ?

Ce qui m’intéresse c’est la confrontation entre mon travail et l’environnement. L’environnement est déjà une grande source d’éléments graphiques. Il faut les utiliser. Pour le projet Peter Pan, le thème était les indiens, il était évident d’être immergé dans la nature. En fait je ne me limite pas. J’essaye de réaliser tout ce qui me passe par la tête sans me poser plus de questions.

Web-Culture Romain Lenancker

Et justement quelles sont tes influences graphiques ?

J’aime beaucoup le travail de Escher, Hunderwaser, Spike Jonze, le photographe Mcginley. En réalité, tout ! Je navigue sur beaucoup de blog (Itsnicethat, Graphic Exchange, Fubiz, Kitsune Noir, Blackeiffel…) tout ce que je vois m’influence.

Web-Culture Romain Lenancker

Quelle est ton actualité, tes projets ?

Je m’occupe de la DA pour un clip début Septembre, pour l’artiste Douster. (Beaucoup de papiers, tissus motifs, maquillages…)
J’ai réalisé des photos presses bientôt en ligne sur mon Behance pour ce même artiste.
Une expo à la rentrée sur Lyon, à confirmer… C’est déjà pas mal :)

www.behance.net/lenancker

www.lenancker.wordpress.com

Interview Laure Delahaye

5 Comment

  1. […] lire l’interview que nous avions réalisé c’est ici […]

  2. belle découverte

  3. Vraiment sympa ! Du bon boulot :)

  4. Vraiment du bon ! merci pour la découverte aussi !

  5. […] aller plus loin sur le travail de Romain, lisez l’interview sur ses travaux parue dans Web-Culture ou bien consultez son site […]

Laisser un commentaire