Platonov Pavel

web culture

Dans les séries du photographe, les visages humains disparaissent totalement au bénéfice de masques très travaillés. Issues de végétaux ou de cagoules, ces prothèses qu’il créé lui même sont uniques. La lumière et la mise en scène reste sobre, tandis que les corps sont fragiles et les chaires aux teintes bleuâtres, cet ensemble nous donne un univers questionnant.

web culture

web culture

web culture

Platonov Pavel

Laisser un commentaire