Anne Brunet

Web-Culture Anne Brunet

Quand elle parle de ses créations elle dit « mon travail », quand elle parle de son travail elle dit que ce sont « ses tripes » et quand elle dessine la Vénus de Botticelli, elle lui fait une bouche dévorante et des oreilles de lapin. Anne Brunet c’est ça, du professionnalisme, pas mal d’ironie et beaucoup de talent, du haut de ses 27 ans.
Un dimanche après midi j’ai eu la chance de pénétrer l’univers de cette créatrice, chez elle, entourée de ses créatures.

Comment s’est produit ton “déclic artistique” ? je veux dire, qu’est-ce qui a fait que tu t’es dis que tu pourrais devenir artiste ?

Je dessine depuis toujours, je n’avais aucune prétention par rapport à cela, j’ai pris conscience que je pourrais peut être un jour vivre de cette passion grâce à Jeannette Mariani de la galerie 13, qui m’a permise d’exposer, et m’a donnée confiance en moi.

Web-Culture Anne Brunet

Tes dessins sont en noir et blanc, pourquoi ? Penses-tu passer un jour à la couleur ?

J’ai commencé à dessiner en noir et blanc et ça me plait comme ça. Après c’est sur que la couleur est pour moi un nouveau challenge mais j’ai encore beaucoup à apprendre pour utiliser correctement les couleurs.

Web-Culture Anne Brunet

Tes dessins semblent avoir été fait sur un coin de table ou dans des petits carnets c’est le cas ?

Oui ! Mes dessins ont d’abord été fait dans des petits carnets un peu comme d’autres écrivent des journaux intimes. Moi je dessinais. Mais aujourd’hui par envie et sous l’impulsion de la galerie 13 je suis passée à de plus grands formats. D’abord A4 puis A3 et aujourd’hui j’arrive même à faire un format raisin, c’est un grand pas pour moi !

Web-Culture Anne Brunet

Tes dessins fourmillent de détails, à quoi servent-ils ?

Ces détails sont pour moi autant de niveaux de lecture et de complexité du dessin. Une manière de ne pas s’arrêter à ce qui est le plus visible. Ne pas s’arrêter à ce qu’on voit en premier lieu, aller plus loin pour finalement enrichir sa vision et ses horizons.

Web-Culture Anne Brunet

L’onirisme, la féérie, la nature sont très présents dans tes dessins. Peux-tu nous dire ce qui t’inspire dans ces thèmes et en quoi ils illustrent ton univers ?

Il y a un réel épanouissement à puiser dans l’imaginaire. Cet univers fantasmagorique me permet de prolonger un peu plus mon enfance. Dans l’imaginaire il n’y a pas de barrière, pas de limite pour explorer la nature, les rêves et c’est un monde en mutation permanente donc passionnant.

Web-Culture Anne Brunet

Tes dessins semblent raconter de mini histoires. L’ensemble dit quelque chose et les détails disent autre chose, sont-ils pour toi des messages cachés ou te laisses-tu envahir par tes émotions ?

Quand je dessine je me laisse guider par mes émotions et puis parfois comme par miracle des histoires apparaissent, mes détails donnent vie à autre chose qui raconte encore autre chose… C’est la part de magie ! Une fois le dessin terminé, le spectateur est libre d’y voir ce qu’il veut, à partir du moment où c’est exposé, ça ne m’appartient plus.

Web-Culture Anne Brunet

Ton œuvre foisonne de jeunes filles aux cheveux noirs, est-ce-qu’elles te ressemblent ?

Physiquement elles ne me ressemblent pas. Je suis plutôt blonde (rires). Mais elles sont pour moi comme des héroïnes, à l’image de la femme d’aujourd’hui, à la fois sensuelles et fragiles, elles assument leur féminité avec force, puissance et paraissent parfois carnassières et féroces car il faut bien qu’elles se protègent… nous vivons une époque difficile.

Web-Culture Anne Brunet

Est-ce-que tu dessines à n’importe quel moment de la journée ?

Oui n’importe quand la journée ou la nuit, et parfois les deux… Je sais que certains artistes ont des moments privilégiés ou des états dans lesquels ils sont plus créatifs. Ce n’est pas mon cas. Je crois que c’est une chance.

Web-Culture Anne Brunet
Web-Culture Anne Brunet

As-tu des inspirations musicales ou cinématographiques ?

J’aime beaucoup de choses au cinéma, des choses très différentes mais j’ai une tendresse particulière pour l’animation, les mangas. Je suis complètement fan de Miyazaki et de son travail. J’aime son imagination débordante et sa créativité. Je me passionne également pour tout ce qui est documentaire sur la planète et les animaux. En musique j’écoute beaucoup de choses très différentes. Ça va du rock à la musique classique. Je suis très éclectique.

Web-Culture Anne Brunet

Tes illustrations sont très imprégnées de l’univers imaginaire, penses-tu un jour dessiner des choses plus réalistes ?

Je ne sais pas dessiner la réalité, j’admire d’ailleurs les gens qui en sont capables. Personnellement ce n’est pas mon truc, mais je ne sais pas de quoi sera fait demain, il ne faut jamais dire jamais (rires).

Web-Culture Anne Brunet

Penses-tu parfois animer tes dessins ? En faire des courts métrages ou de l’animation pour leur donner vie ?

L’animation est une réelle envie, j’attends la bonne rencontre, le feeling avec quelqu’un pour collaborer sur ce genre de projet. Je ne peux pas le faire toute seule. L’animation est une discipline à part entière mais je suis sûre qu’avec le temps ça viendra, j’avoue que ça me ferait vraiment rêver de voir mon univers prendre vie, rien que d’y penser j’en ai des frissons.

Web-Culture Anne Brunet

Comment te sens-tu à l’idée d’exposer et de partager ton travail comme par exemple lors de ta prochaine exposition à Lyon ? (Docks Art Fair du 16 au 20 septembre)

Je suis à la fois très curieuse et très excitée par cette nouvelle expérience ! C’est très grisant, d’autant plus que c’est la première fois que je suis exposée seule avec la galerie 13. J’ai beaucoup travaillé pour ça, les toiles que j’ai réalisées sont très grandes, et en couleurs c’est une première ! Alors j’espère que tout va bien se passer, mais pour être honnête plus la date approche, et plus je stress !

Web-Culture Anne Brunet

Myspace : www.myspace.com/a_brunet
La galerie 13 : http://www.galerie13jm.com/
Docks Art Fair à Lyon : http://2009.docksartfair.com/

Interview Gregory Casper

4 Comment

  1. Un travail absolument magnifique, je suis complètement sous le charme de ces dessins si poétiques, inspirants et inspirés…
    Bravo bravo bravo!!! J’irai voir tout ça de mes petits yeux à Lyon!!

    PS: si un jour une aventure photo/dessin/collage etc tente Mademoiselle l’Artiste, je me porte absolument partante… à vrai dire, j’ai déjà plein d’idées qui se bousculent au portillon….

  2. moi j’adore ces dessins. Je rêve de les voir un jour en vrai.

  3. Merci pour ce bel article; j’adore le » travail » d’Anne, elle a tout d’une Grande artiste.

  4. Comment dire? Superbe, magique, envoutant, subtil…?
    Oui, sans aucun doute!

Laisser un commentaire